La Protection civile aide la Justice lors de quatre interventions ciblant les stupéfiants en six jours

Démantèlement d'un laboratoire de stupéfiants par la Protection civile
Civil protection
Intervention
Contact pour la presse: 
Eva Burm

Samedi soir, le 25 juillet 2015, l'unité opérationnelle de la Protection civile de Brasschaat reçoit un appel de la police de Maasmechelen pour le démantèlement d'un laboratoire de drogue. Cet appel sera le premier d'une longue série visant à la destruction de laboratoires de drogue et de plantations de cannabis. Cette semaine, la Protection civile a aidé le parquet de Hasselt lors de quatre interventions, menées respectivement à Maasmechelen, Houthalen-Helchteren, Genk et Lanaken. Au total, 44 agents de la Protection civile ont enlevé en six jours plus de 8.000 litres de produits chimiques et détruit plus de 1.500 plants de cannabis, ce qui correspond à 203 heures de travail. Dans la nuit de mardi à mercredi, la Protection civile est également venue en renfort du service d'incendie de la zone de secours Oost-Limbourg qui éteignait l'incendie survenu dans un laboratoire de drogue de Lanaken.

Le Colonel Jan Beeldens, chef d'unité de la Protection civile Brasschaat, était sur place lors de trois des quatre interventions : “Ces derniers mois, nous avons renforcé notre collaboration avec le parquet de Hasselt et Anvers, et nous finalisons actuellement des procédures opérationnelles standardisées relatives au démantèlement de laboratoires de stupéfiants. La collaboration entre les services d'incendie, la police, le parquet et la Protection civile en sera naturellement facilitée par rapport à la situation actuelle."

Démantèlement d'un laboratoire de stupéfiants ou d'une plantation de cannabis

La Protection civile peut assister la police lors du démantèlement d'un laboratoire de stupéfiants ou d'une plantation de cannabis. Lors de ce type d'interventions, la Protection civile intervient afin d'éliminer le plus rapidement possible tout risque pour le voisinage et l'environnement, et garantir la sécurité des services de secours et de sécurité présents sur place. Pour ce faire, la Protection civile neutralise et détruit les plants, produits chimiques et installations des laboratoires de drogue ou des plantations de cannabis, de sorte que la production de stupéfiants ne puisse pas se poursuivre. La Protection civile dispose à cet effet, entre autres, d'appareils de mesure permettant d'identifier les produits chimiques, ainsi que des fûts spéciaux pour leur transport. En outre, elle met à la disposition des services de secours et de sécurité, qui ont eux-mêmes besoin de se protéger, des tenues résistant aux acides ainsi que du matériel et des bouteilles à air comprimé. Une fois tous les produits chimiques neutralisés, la Protection civile transporte les installations et les produits chimiques utilisés dans une entreprise de traitement des déchets.

eva.burm@ibz.fgov.be